Un blog Travellerspoint

La côte sud : De Lima à Nazca

Allez hop dans le bus !

sunny 28 °C

Mercredi, 10 juin 2015

C’est aujourd’hui que nous commençons notre circuit avec Peru Hop. Le bus arrive à l’hôtel à 6h45 comme prévu. Et nous passons chercher les autres passagers à d’autres hôtels. Je suis le plus vieux suivi de Bruno et ça tombe à la vingtaine. Nous faisons un premier arrêt sur une colline de la ville où il y a un monument aux morts de la guerre contre le Chili (1879-1883) et aussi une statue du Christ. On ne voit pas beaucoup la ville car il y a son éternel smog. Par contre, on peut voir que la richesse s’est arrêtée aux porte de Barranco.

large_4618ABF1E4740710619CF6F38FF0FA06.jpglarge_461A56489B8B5A78BAA905B865EFA7B6.jpg

Dès qu’on sort de Lima, c’est désertique. Nous arrêtons visiter l’hacienda San José à Chibcha qui est maintenant un hôtel. C’est une ancienne plantation où des esclaves ont creusé un tunnel long de 20 km jusqu’à la mer pour faire passer d’autres esclaves et marchandises sans payer de taxes. C’était intéressant.

large_461B7E0BFC8196BD0E7C0B135FFCFF58.jpg

Nous sommes arrivés à Paracas vers 14h30. Après avoir diné, nous avons marché sur la plage et un vieux monsieur nourrissait son pélican. J’ai pris des photos et il m’a donné des poissons pour que je le nourrisse à mon tour. Évidemment, ce n’était pas gratuit. C’est toujours pareil !

large_461CE3F10AAAF7B7A8F06B63D2C6FEA1.jpg

Finalement, c’est un genre de voyage de groupe car le guide a donné rendez-vous à un restaurant pour le souper. Bruno et moi n’avions pas très faim alors nous avons trouvé des biscottes, du fromage et une bouteille de vin que nous avons pris à la piscine de l’hôtel.

L’hôtel est simple mais bien et tranquille.

Jeudi, 11 juin 2015

Ce matin, c’est l’excursion 2 heures aux iles Ballestas surnommées les Galapagos des pauvres ! ll fait beau et c’est chaud même en pleine mer. Nous voyons des iles, des rochers percés, quelques lions de mer, quelques pingouins mais surtout des oiseaux et par la force des choses, du guano.

large_462E450FCD7F60733D7054C9CC4CE857.jpglarge_463252F2D020D9C2E7B875E33F85B27E.jpglarge_46369120BDABC769EEE673A7530BDA6F.jpglarge_463C3F1DCD13DFE187C5E9932B7CEF9A.jpglarge_4641547E0A79E4AD85D027D324A7FA3F.jpglarge_4645CC28C68014E05C5E2AC25454E5EA.jpglarge_4646A731F8FAB5C8B6DE506FB1DF0229.jpg

Au retour, nous voyons le géoglyphe du candélabre. Ils ne savent pas trop c’est quoi mais c’est comme les lignes de Nazca.

large_464AAF4DA68B0CAD060E06FB895D5C7B.jpg

Ensuite, nous allons à la réserve de Paracas. C’est une immense parc désertique que nous faisons rapidement. Nous allons à un point de vue…

large_464EAFE6B7F4C38A8F794046A3EF74A0.jpg

…et à la plage rouge

large_46539D7203A4A7F17802BD752045BDBF.jpg

Nous poursuivons notre route jusqu’à Hucachina qui est une oasis entourée de dunes.

large_4657CBC4AEFB93212AA6AF742CA4F62C.jpglarge_465C4141DB7ABF33A40036A08F399FFC.jpg

Cet endroit est prisé pour faire du « dune buggy » et du « sandboard, version sèche du snowboard. Après un autre diner tardif, nous faisons une pause et partons monter les dunes pour voir le coucher du soleil. Moi qui disais qu’après mon trek dans le désert du Maroc, je ne monterai plus des dunes, j’ai été servi. Je crois que ce sont les plus hautes que j’ai monté (200 m) mais la vue était magnifique ! Le vertige a eu raison de Bruno qui s’est arrêté aux 2/3.

large_46604F45EB58FC180C64A636E349AAAE.jpglarge_46648685A75A90904E940A9E13810B6C.jpg

L’activité du soir pour le groupe est d’aller à un BBQ avec non pas « all you can eat » mais « all you can drink »…en plein notre genre. Nous avons préféré souper de notre côté et nous coucher tôt.

Vendredi, 12 juin 2015

Aujourd’hui, c’était la journée Nazca. En suivant le programme circuit, on n’a pas le temps de faire le tour d’avion si populaire pour voir les lignes de Nazca. Si on le fait, nous sommes coincés à Nazca pour 2 jours et il n’y a rien d’autres à faire. De plus, il me semble tous les commentaires que nous avions disaient que ce n’était pas un « must ». Nous avons donc décidé de suivre le programme.

Le départ étant prévu à 13h30, le guide a offert d’aller manger dans un restaurant où ils font les ceviche à la façon du nord du Pérou qui seraient les meilleurs. Il avait raison et ce n’était pas cher.

large_57A0F274C885807915C295D0E5F6B9EE.jpg

Il y a eu un problème de bus alors il est arrivé en retard d’une heure. Nous avons quand même suivi le programme, soit aller visiter un vignoble où nous avons dégusté du vin sucré et du pisco. Autant nous avons bu de bons vins péruviens, autant ceux-ci étaient imbuvables car ils aiment les vins sucrés. La dégustation s’est éternisée ce qui a fait que nous sommes arrivés après le coucher du soleil à la tour d’observation de deux lignes de Nazca. On les a vues mais rapidement. Heureusement que nous avions vu celle de Paracas.

large_57A1FC65D062BFBDABD894ADF128D39A.jpg

Nous avons rapidement soupé dans une station service pour reprendre la route qui nous mènera à Arequipa après une nuit dans le bus.

Posté par voyageur61 16:04 Archivé dans Pérou Commentaires (0)

Lima, Pérou : La belle surprise

Grande ville gastronomique

sunny 25 °C

Samedi, 6 juin 2015

C’est une journée de transport qui commence avec le vol de 6h05 pour Miami et qui se termine avec notre arrivée à Lima à 17h30 (heure locale, une heure de moins qu’à Montréal). Le service sur le vol Miami-Lima a été plutôt bon. Apéro, repas et collation.

Les formalités sont simples et nous prenons un taxi qui nous amène à notre hôtel à Miraflores. C’est une des villes riches qui composent le grand Lima. C’est un bon endroit pour les touristes car il y beaucoup de restaurants et d’hôtels. Nous déposons les bagages et allons souper. Nous trouvons rapidement le café Haiti et sa terrasse à la parisienne qui nous permet d’observer les passants. Le Pisco sour est excellent. Je mange la meilleure sole à la plancha de ma vie et le tillapia de Bruno est aussi succulent. Le sauvignon blanc péruvien est très bon. Bref, ça augure bien. L’hôtel est tranquille et la chambre donne sur un puit de lumière alors c’est tranquille, parfait pour une bonne nuit de sommeil.

Dimanche, 7 juin 2015

Le petit déjeuner servi dans la cour est bien correct. Pour nous rendre dans le centre historique de la ville, la réceptionniste de l’hôtel nous suggère de prendre le Métropolitano et nous prête sa carte que nous allons recharger (inutile de l’acheter). C’est en fait un système de bus accordéon qui emprunte des voies réservées permanentes principalement sur l’autoroute. Il y des stations comme le métro mais c’est un bus. C’est rapide, efficace et ça évite les bouchons.

Nous arrivons près de la Plaza mayor où il y a la cathédrale de Lima. La place est pleine car c’est la fête de Corpus Christi ou la Fête-Dieu alias la Saint-Sacrement.  Y a du monde à messe ! C’est impressionnant et coloré car les groupes religieux sont habillés de couleurs différentes. C’est beau à voir.

large_94CDFEF1A4F05C860AE9948B9CD30B00.jpglarge_94CF1291F358CBAD155AB16815B2FF90.jpglarge_94D09CB9D5439013A21918B378F65D8E.jpglarge_94D1A096EF1206D303528F346CFAAFC0.jpglarge_94D2A792057BCF183C0B1C7D3D02A890.jpg

Nous avons visité le musée de la gastronomie qui est dans un ancien bureau de poste. C’était plus pour voir l’architecture du bâtiment que le musée mais ça donne une idée combien la gastronomie est importante au Pérou.

large_94D58485E0B2F80455C359A9F3E98F47.jpglarge_94D866C70ADDFDA7B784E4D125CE4628.jpg

Entre autres églises, nous avons visité l’église et le monastère San Francisco et ses catacombes. La bibliothèque est très poussiéreuse mais tellement belle. Elle ressemble étrangement à celle dans Harry Pother. On peut prendre des photos dans l’église mais pas dans le monastère.

large_94DB0492D864A995C0027021F8C91AA2.jpglarge_94DF5A1DB183F7E9DB651283204AB8BA.jpg

Il était temps de manger alors nous sommes allés dans une institution : El Cordano, ouvert depuis 1905. C’est très populaire autant avec les locaux qu’avec les touristes. On reconnait ces derniers car ils mangent tous la même chose, soit ce que le Lonely planet recommande…et c’est ce que nous avons fait. C’était bien bon.

large_94E37BAFE4C39628AFE84BF2DDA844D9.jpg

Nous avons marché sur une rue piétonne commerciale jusqu’à la belle place San Martin. En fait, tout est pas mal beau.

large_94E54F2EB2EB4BE6093402EBC519F4A6.jpg

Voici d’autres photos du centre historique de Lima.

large_94E651CA06AE26D607BD7EB3B9B619B9.jpglarge_94E82C73E110A556082F06463F819E23.jpglarge_94EB2F37FA239CA6D5FB3DB3ACC947A6.jpglarge_94EF972AC793D24A9292FCAC20DD7214.jpg

Pour terminer, nous sommes allés au Parque de la réserva voir le El circuit magico del agua. C’est un parc qui comprend 12 belles fontaines toutes très bien illuminées. Comme ça le dit, c’est magique. Et il y a un spectacle son et lumière qui est aussi bien. Une belle soirée.

large_94F3C871C5F1B1933AFB9BFA65E12D3B.jpglarge_94F6D58AF4A085E1E78C8BD04F8289A3.jpglarge_94FA325ECA14F5E6E03FB0D2976E481B.jpglarge_94FD6E6CAA3C667F1DB4A6FDBB6920BA.jpglarge_9501AA94F305AD7147FDD4E8747E53A0.jpg

Pour souper, puisqu’il était tard et que nous n’avions pas de temps pour chercher, nous avons encore bien mangé au Café Haiti.

Lundi, 8 juin 2015

Depuis octobre 2013, 2 irlandais ont lancé une agence de voyage qui est sur le principe des bus « hop on / hop off ». Ces bus font exactement le trajet que nous avions projeté. C’est plus cher que par les bus publics mais ils viennent nous chercher à l’hôtel et nous pouvons tous réserver via internet ou par le guide dans le bus. On réserve aussi des hôtels par le même guide et les prix sont avantageux. De plus, ils font des arrêts et des excursions sont incluses. Bref, après 6 mois d’organisation de voyage, j’opte pour la simplicité. Nous avons donc réglé ça en matinée. Après un bon menu du jour à 15 soles (6 $) dans un beau petit café, nous avons marché dans Miraflores et Barranco. Ce sont de très belles villes ! Ça nous rappelle San Diego.

large_BB9707B4CF1EA00D7566775F7DD4B6BF.jpglarge_BB997E2792B800A8C44D8A944B622743.jpglarge_BB9BE3FCACFE8400391DA158A2008304.jpglarge_BB9D3E5C06FE8B51962BFB09D1133E72.jpg

L’attraction principale de Barranco est le pont des soupirs. C’est assez quelconque mais l’aménagement est très bien.

large_BB9F5A89057A8A3DE88FA1D7E0A25916.jpglarge_BBA0E923F6010CF2CCDD9AB18998DA2C.jpglarge_BBA45E7DFACD712F09CD014C6457A4FC.jpglarge_BBA648E4F4520CE9741032CB0D6E56C3.jpglarge_BBA741F7FC827F6C8BC97B41F0FAE968.jpg

De là, on peut descendre à la mer. Nous avons donc marché les pieds dans l’eau.

large_BBA90BF3D304CAF5252ECA8C68E129FE.jpg

Nous avons pris un pisco sour au café Haiti avant d’aller se doucher pour le souper. Nous avons regardé le menu d’un beau restaurant et le jeune chef, très sympathique est venu nous parler. C’est de la nouvelle cuisine italo - péruvienne. Nous y avons finalement mangé et c’était excellent. Le Manifiesto est coté 41 sur 1224 restaurants à Lima sur Tripadvisor.


Mardi, 9 juin 2015

Il fait toujours aussi beau et chaud, aucune pluie à l’horizon, Nous essayons de visiter Huaca Pucllana, un centre cérémonial de l'an 400 situé dans Miraflores. Malheureusement, c'est fermé les mardis, mais le gardien nous laisse entrer sur le site pour prendre quelques photos.

large_BBB2223C0BC2AD44AB5EA13682799706.jpg

Nous décidons d'aller visiter le quartier ultrachic de San Isidro. Après des boutiques dignes de la 5th Avenue à New York, nous allons nous promener au magnifique parc Bosque Olivar, véritable oasis au milieu de la ville déjà assez verte.

large_BBB619E1B62087D9425F0A505250F160.jpglarge_BBBA113ED94298A62B35A99524FD6DAF.jpg

Nous marchons tranquillement jusqu'à un autre site archéologique, une pyramide en adobe, édifiée entre les années 200 et 500.

large_BBC0B909CEBB2ED8C08404509CE5A6C9.jpg

Chemin faisant, nous voyons un arbre tombé en pleine rue, ce qui attire la télé et les services d'urgence. Nous croyons qu'il avait bu trop de pisco sour.

large_BBBD0145D774DC4AA35C0AC68B70678B.jpg

Nous en profitons pour aller rêver un peu au très chic Lima Country Club hôtel. C’est magnifique et tout juste à côté du terrain de golf.

Le but de la journée était de manger au restaurant La Mar, une cevicheria cotée 2 sur 1224 restaurants à Lima sur Tripadvisor et c’est ouvert seulement le midi.

Très bon choix, nous sommes assis au bar et c'est un vrai tourbillon. C’est tellement grand que trois barmen travaillent sans arrêt. C’était encore très bon.

large_BBC2D405E719795B5B6A49608F6984C3.jpg

Nous terminons l'après-midi sur le bord de la mer, à regarder le coucher du soleil. On fait même une sieste sous un arbre, dans un parc linéaire.

Nous sommes près de l'équateur, le soleil se couche vers 18h00.

large_BBC574F9EC9C9F0272762CDD4FE95A01.jpglarge_BBC7695EEE518E3CA7CCFD6312373CA6.jpg

Nous mangeons léger au café Haiti encore pour épier la foule une dernière fois.

Lima est vraiment une très belle surprise.

Posté par voyageur61 04:58 Archivé dans Pérou Commentaires (0)

Martinique

Deux belles semaines de repos

sunny 29 °C

Ces 2 semaines en Martinique n’étaient pas prévues au départ. Mais l’idée d’avoir froid au Pérou en juin m’a donné l’envie d’avoir chaud sur le bord de la mer. Il y a avait quelques options, soit le tout inclus, la croisière ou les vacances en liberté avec location d’appartement et de voiture. Avec France et Lise, nous avons choisi cette dernière option et nous ne le regrettons pas. Nous avons passé la première semaine à l’Anse Mitan, en face de Fort-de-France du côté sud de l’île, et la deuxième semaine au Carbet du côté nord de l’île.

Puisque nous voulions nous reposer, nous avons plutôt mis le cap sur les plages. Du côté sud, nous avons adoré la plage de l’Anse d’Arlet avec sa petite église face à la mer. En prime, il y a un rocher facilement accessible à la nage où il y a beaucoup de poissons tropicaux.

large_P1030550.jpg

La plage de l’Anse Mitan est bien aussi.

large_P1030533.jpg

La plage des Salines qui est très réputée nous a déçus car il y avait beaucoup d’algues fixes dans l’eau et aussi sur la plage.

large_P1030549.jpg

Et beaucoup de vagues à la plage du Diamant.

large_P1030535.jpglarge_P1030540.jpg

Du côté nord, nous avions la plus belle plage juste à quelques minutes de voiture de l’appartement à l'Anse Titan. Le sable est plus noir mais l'eau était limpide.

large_P1030556.jpg

Et du côté de l'Atlantique.

large_P1030598.jpg

C’était la même marque de voiture qu’au Maroc, soit une Dacia Logan que nous avons surnommée Ti-Poux à cause de son moteur peu puissant. Disons que j’ai pratiqué le passage des vitesses car l’île est très montagneuse avec un sommet à 1 400 m (Montagne Pelée).

large_270_P1030581.jpg

Nous avons quand même visité la belle distillerie Depaz à Saint-Pierre.

large_P1030567.jpg

Nous avons vu les chutes du Saut du gendarme…

large_P1030585.jpg

…et j’ai fait un mini canyoning dans les gorges de la falaise. C’était magnifique mais malheureusement, je n’ai pas de photo puisque je n’avais pas d’appareil allant sous l’eau. Mais j'ai trouvé cette photo.

large_22563637.jpg

C’est un canyon de 40 m creusé par une petite rivière. Tout est vert, soit de la mousse en bas et de la végétation tropicale en haut. De toute beauté !

large_P1030589.jpg

Nous avons bien mangé…à l’appartement. En fait, la cuisine créole est assez simple, peu variée et ordinaire. Après quelques diners au restaurant, nous avons préférés apporter notre pique-nique.

La température était en tout temps idéale. Nous avons eu que quelques gouttes de pluie.

La Martinique est un drôle d’endroit « touristiquement » parlant. Ils ont évité le tout-inclus et ils ont raté le haut-de-gamme. En fait, il y a peu d’hôtels et ils sont vieillots et peu cotés (2 ou 3 étoiles). La location d’appartement est donc la meilleure solution (à part le Club Med).

Les Martiniquais sont bien gentils surtout lorsqu’ils ne servent pas au restaurant !

Bref, nous avons bien aimé notre voyage. Et je reviendrai y passer la journée du 23 décembre lors de la croisière de Noël. Avec mon mari et des amis.

Dans 2 semaines, c’est le dernier (snif) voyage de ce congé : Le Pérou…à suivre…

Posté par voyageur61 08:00 Archivé dans Martinique Commentaires (0)

Rabat et la conclusion

Un autre beau voyage

sunny 25 °C

Mercredi et jeudi, 29 et 30 avril

J’avais bien aimé Rabat il y a 15 ans et j’ai encore aimé cette capitale tranquille et cosmopolite. La médina est moins exotique que celles de Marrakech ou Fès mais il n’y a pas de rabatteurs. Il y a la plage, de beaux jardins, de belles avenues, les palais royaux, la casbah des Oudayas, la tour Hassan et le mausolée de Mohamed V et Hassan II.

large_P1030456.jpglarge_P1030466.jpglarge_P1030472.jpglarge_P1030474.jpglarge_P1030485.jpglarge_P1030505.jpglarge_P1030506.jpglarge_P1030510.jpglarge_P1030512.jpglarge_P1030514.jpg

Mais surtout, il a un grand choix de restaurants français, très pratique quand on en peut plus de manger des tajines et du coucous ! Nous avons trainé sur les terrasses pour le diner et nous avons soupé à l'heure excellent Grand Comptoir à chaque soir. Nous avons terminé ce voyage en relaxant.

Conclusion

Nous avons adoré le Maroc surtout en ce mois d’avril où il fait beau, chaud mais pas trop et que c’est vert partout. Voici notre TOP 5 :

1 - Les oranges : Nature ou en jus frais pressé, elles sont tout simplement délicieuses. Johane n’aime pas les jus alors j’ai eu droit à deux verres de jus à presque tous les matins ;

2 - Les marocains : Vous êtes surpris n’est-ce pas ? En fait, en oubliant les rabatteurs et les marchands, les gens sont aimables, souriants et nous aident souvent gratuitement.

3 - La route le long de la méditerranée : Comme je l’avais dit, c’est une des plus belles routes côtières que j’ai faites.

4 - Le trek dans la vallée du Draa : Nous avons eu un bon groupe et marcher dans le désert est tellement différent de ce que nous connaissons.

5 - Chefchaouen et le trek dans le Rif : Nous avons aimé cette ville bleue et cette région moins connue des voyageurs ;

Ce que nous avons moins aimé : la nourriture peu variée. 5 semaines à manger toujours la même chose, c’est long !

Je pars dans quelques jours en Martinique avec France et Lise, question de se reposer et de profiter de la mer chaude.

À bientôt !

Posté par voyageur61 06:25 Archivé dans Maroc Commentaires (0)

La région du Rif

Chefchaouen et le trek des montagnes du Rif à la méditerranée

all seasons in one day 25 °C

Mardi, 21 avril

Aujourd’hui, c’est le retour à Fès pour remettre la voiture et demain nous quittons pour Chefchaouen. On revient sur nos pas mais nous n’avions pas le choix. Il était impossible de prendre la voiture à Fès et de la laisser à Chefchaouen.

C’est encore une autre longue journée de route (250 km) avec comme toile de fond encore de beaux paysages.

large_P1030276.jpg

Tout s’est bien passé sauf que je me suis fait prendre par un contrôle radar à une trentaine de km avant l’arrivée. Je roulais 69 km dans une zone de 60 km. J’ai été chanceux car nous en avons croisé beaucoup. Les policiers étaient très gentils et m’ont souhaité la bienvenue au Maroc en demandant le 300 Dirhams (40 CAD) ! Ils se sont excusés mais ils ne faisaient que leur travail.

Nous sommes revenus à notre riad à Fès où l’accueil était encore très chaleureux.

Mercredi, 22 avril

Nous prenons le bus à 11h. Le propriétaire du riad vient nous reconduire au terminus. C’est un trajet de 4h30. Après notre installation à l’hôtel, nous allons manger et ensuite on va se perdre dans la médina. Nous avons repéré le seul hôtel en ville où ils servent de l’alcool et ça adonne bien, la vue de la terrasse est très belle.

Jeudi, 23 avril

C’est aujourd’hui que commence la prestation avec l’agence pour le trek. La première journée est consacrée à l’arrivée, l’installation à l’hôtel et à la visite guidée de la médina. Nous rencontrons Khadija, la responsable de l’agence pour le trek avec qui j’ai communiqué pour la réservation. C’est une femme très dynamique qui a des réponses à toutes nos questions. Nous rencontrons le guide du trek et prenons rendez-vous avec le guide pour la visite de la médina à 16h. En arrivant, devant un groupe de personnes âgées françaises (moyenne d’âge de 75 ans), il nous demande si ça nous dérange de nous joindre à ce groupe…un peu difficile de dire non. La visite a été très lente mais nous n’étions pas pressés. C’est une ville très belle située sur des collines et toujours peinte avec le même bleu.

large_P1030329.jpglarge_P1030321.jpglarge_P1030286.jpglarge_P1030287.jpglarge_P1030298.jpg

Vendredi, 24 avril

C’est le début du trek. Nous sommes seuls avec le guide. Nous partons à 8h15. Nous partons à 600 m et devons traverser le col à 1 800 m. Il fait déjà chaud. Plus nous montons et plus ça ressemble au Québec avec les conifères. Rapidement, nous croisons les premiers champs de cannabis. En fait, c’est presque la seule culture que nous allons voir dans ces terres rocailleuses, pauvres et à flan de montagne. Nous n’arrêtons pas beaucoup et mangeons peu. À un certain moment, je casse. Je n’ai plus d’énergie et je dois m’arrêter aux 200 m pour reprendre mon souffle. Trente minutes plus tard, c’est au tour de Johane, qui casse encore plus. Elle est étourdie. Le guide nous encourage à ne pas manger, ce qui est une erreur. Notre sandwich sans protéine pris à 7h00 est loin et notre collation de 10h00 aussi. On réussit à arriver au sommet pour faire la pause du midi. Il est 14h40 ! Je suis aussi étourdi. Nous n’avons pas faim mais je réussis à manger un peu et Johane presque pas. Au moins, on s’étend et fait une sieste qui nous ravigote. Il ne reste que 2h de descente. Nous arrivons vers 17h30 au gite de Afasska. Heureusement, c’est la journée la plus difficile des 5.

Il y a un autre groupe de randonneurs français et marocains avec qui nous sympathisons. Le souper est bon et agréable. Nous nous couchons tôt, surtout qu’il fait froid, il n’y a pas d’électricité et ce n’est pas chauffé. Par contre, nous avons des toilettes, des douches et des lits avec d’épaisses couvertures.

large_P1030334.jpglarge_P1030336.jpglarge_P1030348.jpg

Samedi, 25 avril

C’est une journée relativement facile. Il fait encore beau et chaud. Les paysages ressemblent encore à ceux du Québec. On marche dans les temps et la journée est plus équilibrée. Nous arrivons au gite de Taourarte. Nous sommes accueillis chaleureusement, surtout Johane, par une dame qui n’arrête pas de parler en arabe seulement. Heureusement le guide fait la traduction. C’est là où nous mangeons le meilleur tajine de notre séjour et croyez moi, on en a mangé du tajine ! Le soir, nous sommes seuls dans le gite avec le guide. Les soirées sont fraiches et il y a un foyer, il fait du feu et on réussit à se réchauffer un peu. On décide d’aller se coucher lorsqu’il dit que les attentats du 11 septembre 2001 ont été faits par des juifs !

large_P1030361.jpglarge_P1030377.jpglarge_P1030378.jpg

Dimanche, 26 avril

Aujourd’hui, on descend en altitude alors le décor change. On passe par le pont de Dieu qui est un arche naturelle entre deux montagnes et c’est accessible de la route. En ce dimanche, il y a beaucoup de monde. Il fait beau au départ mais la pluie nous rejoint vers l’heure du midi. Nous arrivons tôt en après-midi au gite de Akchour. Il y a de l’électricité et même la TV mais pas de chauffage. On écoute Jaws 2 et Tremors, un film d’horreur poche mais ça passe le temps. Un chien veut sympathiser avec nous et passe la nuit sur le perron de la maison.

large_P1030383.jpglarge_P1030390.jpglarge_P1030392.jpg
large_P1030410.jpg

Le pont de Dieu n'est pas facile à voir mais il est là !
large_P1030405.jpg

Lundi, 27 avril

Le chien est toujours là. Nous l’appelons Rantanplan. Il ne pleut plus mais le vent est assez fort et c’est frais. Ça devrait être une journée facile avec une seule véritable montée. Mais, j’en calcule pas mal plus. C’est ma deuxième journée difficile mais rien à comparer avec la première. Toute la journée, le chien nous a suivis ainsi que deux autres chiens. Nous arrivons au gite de Beni Maala d’où on peut voir la Méditerranée. Comme toujours, nous sommes bien accueillis avec du thé et des gâteaux mais cette fois-ci, c’est encore mieux. Nous avons droit à une panoplie de pâtisseries toutes excellentes. C’est la nuit la plus froide alors nous mangeons, avec notre hôte, dans la cuisine. C’est un encore un tajine mais aux petits poissons cette fois-ci. C’était bon mais il avait beaucoup d’arêtes.

large_P1030416.jpglarge_P1030418.jpglarge_P1030421.jpglarge_P1030426.jpglarge_P1030429.jpglarge_P1030432.jpg

Mardi, 28 avril

Au réveil, le chien est à la porte et saute de joie sur Johane. Il va nous suivre toute la journée. Par contre, ses deux amis ont disparu. Le guide nous dit que Rantanplan nous protège mais il nous cause plus des ennuis. Nous traversons quelques villages et les chiens sont tranquilles en nous voyant mais deviennent agressifs avec Rantanplan qui a la fâcheuse habitude de venir près de moi. À deux reprises, j’étais presque pris dans des batailles de chiens. Ce n’est pas drôle. La journée a été assez facile et courte, soit 4 h de marche. Un taxi nous attendait et nous a amenés à la mer où nous avons marché les pieds dans l’eau…quel bonheur ! Nous sommes rentrés à Chefchaouen. Au total, par la route, c’est près de 60 km alors nous en avons certainement fait plus. Les adieux avec le guide furent brefs. Nous sommes allés faire notre compte-rendu à Khadija. C’est très positif. Nous avons aimé ce trek même si ce n’était pas un wow. C’est bien à faire si vous avez du temps et que vous êtes dans le coin. Nous recommandons fortement l’agence. Nous nous couchons assez tôt car demain nous prenons le bus à 7h00 pour Rabat, dernière étape de ce voyage.

large_P1030441.jpglarge_P1030449.jpg

Youppi ! Nous sommes arrivés.
large_P1030454.jpg

Posté par voyageur61 10:49 Archivé dans Maroc Commentaires (0)

(Articles 36 - 40 sur 164) « Page .. 3 4 5 6 7 [8] 9 10 11 12 13 .. »